Le fou et l’écureuil

Souvenir d’enfance.
C’est l’histoire d’un fou qui prend ses couilles pour des noisettes.
Il fait une thérapie.
Son voisin le croise : « Et ça va mieux ?« 
« Oui ! Oui ! Je sais que mes couilles sont pas des noisettes !« 
Un écureuil passe et le fou se blottit dans les bras du voisin qui dit :
« Mais tu sais que tes couilles sont pas des noisettes !« 
« Oui ! Je sais ! Mais l’écureuil ne le sait pas ! »

Bretagne nord, Côtes d’Armor, Paimpol

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s